SEJOURNER AU FOYER FAMILIAL POUR LA RENTREE

Chers pèlerins,

Le Sanctuaire continu à vous accueillir durant cette période de rentrée et ce jusqu'à la fin de l'année. En effet, toujours dans un souci de sécurité, tous ont œuvré à des projets innovants.

Pour cela, nous restons ouvert jusqu'à début novembre pour rouvrir lors de la fête de l'Immaculée le 08 Décembre prochain.

La Communauté sera heureuse de passer les Fêtes de fin d'année avec vous. Tout un programme élaboré par les équipes du Sanctuaire vous sera proposé (messe de minuit, messe du 31 Décembre à la Grotte, …)

Afin de répondre au mieux à vos attentes, merci de faire votre réservation par mail ou par téléphone.

Nous vous remercions pour votre confiance et comptons sur votre présence.

La Directrice, Sœur Monique PELLETIER

Liturgie

Saint du jour

  • Exaltation de la sainte Croix - Fête de la Croix glorieuse
    Quand, à Jérusalem, la reine sainte Hélène, mère de l'empereur Constantin, fut convaincue d'avoir retrouvé sur le Mont Calvaire la vraie croix du Christ, elle fit édifier en ce lieu, avec l'aide de son fils, une basilique englobant le Calvaire et le Saint Sépulcre. Cette basilique qui eut pour nom "Résurrection" fut consacrée un 14 septembre. Par la suite, ce jour fut choisi pour célébrer une fête qu'on appela "Exaltation de la précieuse et vivifiante Croix" parce que son rite principal consistait en une ostension solennelle d'une relique de la vraie croix. Ce geste manifestait devant tous que la Croix est glorieuse parce qu'en elle la mort est vaincue par la vie. La fête se répandit à Constantinople où elle connut un éclat nouveau à partir du VIIe siècle parce que les Perses infidèles s'étaient emparés de Jérusalem et avaient emporté dans leur pays la vraie Croix comme trophée de victoire. L'empereur Heraclius alla la reprendre et ramena triomphalement à Constantinople le symbole de la victoire du Christ sur la mort. Progressivement la fête fut célébrée dans toute l'Église et des parcelles de cette relique furent distribuées à travers le monde chrétien.Illustration: Vénération de la Sainte-Croix dans les 'Très Riches Heures du duc de Berry'"Ô Croix mon refuge, ô Croix mon chemin et ma force, ô Croix étendard imprenable, ô Croix arme invincible. La Croix repousse tout mal, la Croix met les ténèbres en fuite; par cette Croix je parcourrai le chemin qui mène à Dieu."(Invocation à la Croix par Saint Odilon - Église catholique en France)Fête de la Croix glorieuse. Au lendemain de la dédicace de la basilique de la Résurrection, érigée sur le tombeau du Christ, la sainte Croix est exaltée et honorée, comme le trophée de sa victoire pascale et le signe qui apparaîtra dans le ciel, annonçant déjà d'avance à tous son glorieux avènement.

Evangile

  • Évangile : « Il faut que le Fils de l’homme soit élevé » (Jn 3, 13-17)

    Acclamation :

    Alléluia. Alléluia.
    Nous t’adorons, ô Christ, et nous te bénissons :
    par ta Croix, tu as racheté le monde.
    Alléluia.

    Évangile de Jésus Christ selon saint Jean

    En ce temps-là,
    Jésus disait à Nicodème :
        « Nul n’est monté au ciel
    sinon celui qui est descendu du ciel,
    le Fils de l’homme.
        De même que le serpent de bronze
    fut élevé par Moïse dans le désert,
    ainsi faut-il que le Fils de l’homme soit élevé,
        afin qu’en lui tout homme qui croit ait la vie éternelle.
        Car Dieu a tellement aimé le monde
    qu’il a donné son Fils unique,
    afin que quiconque croit en lui ne se perde pas,
    mais obtienne la vie éternelle.
        Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde,
    non pas pour juger le monde,
    mais pour que, par lui, le monde soit sauvé.

        – Acclamons la Parole de Dieu.

Vepres

  • Introduction

    V/ Dieu, viens à mon aide,
    R/ Seigneur, à notre secours.

    Gloire au Père, et au Fils et au Saint-Esprit,
    au Dieu qui est, qui était et qui vient,
    pour les siècles des siècles.
    Amen. (Alléluia.)

  • Hymne : Par la mort du Premier-né sur la colline

    Par la mort du Premier-né sur la colline
    Portant le bois et la flamme du bûcher,
       Jésus Christ, nous te bénissons.
    Par la mort du Bon Pasteur dans les épines,
    Agneau pascal dont le cœur est transpercé,
       Jésus Christ, nous te glorifions.
    Par la mort du Bien-Aimé, hors de sa vigne,
    Pour qu'il changeât l'homicide en héritier,
       Dieu vainqueur, ton Église t'acclame.

    Par le Bois qui a chanté le chant des noces
    Du Dieu vivant épousant l'humanité,
       Jésus Christ, nous te bénissons.
    Par le Bois qui fait lever en pleine force
    Le Fils de l'homme attirant le monde entier,
       Jésus Christ, nous te glorifions.
    Par le Bois où s'accomplit le sacerdoce
    Du seul Grand Prêtre, immolé pour le péché,
       Dieu vainqueur, ton Église t'acclame.

    Arbre saint qui touche au ciel depuis la terre
    Pour que le Dieu de Jacob soit exalté,
       Jésus Christ, nous te bénissons.
    Grand vaisseau qui nous arrache à la colère
    En nous sauvant du déluge avec Noé,
       Jésus Christ, nous te glorifions.
    Tendre Bois qui adoucit tes eaux amères
    Et fait jaillir la fontaine du Rocher,
       Dieu vainqueur, ton Église t'acclame.

  • Antienne

    Merveille de l'amour ! La mort est morte à l'heure où la vie mourait sur la croix.

  • Psaume : 109

    1 Oracle du Seigneur à mon seigneur :
       « Siège à ma droite, *
    et je ferai de tes ennemis
       le marchepied de ton trône. »

    2 De Sion, le Seigneur te présente
       le sceptre de ta force : *
    « Domine jusqu'au cœur de l'ennemi. »

    3 Le jour où paraît ta puissance,
       tu es prince, éblouissant de sainteté : *
    « Comme la rosée qui naît de l'aurore,
       je t'ai engendré. »

    4 Le Seigneur l'a juré
       dans un serment irrévocable : *
    « Tu es prêtre à jamais
       selon l'ordre du roi Melkisédek. »

    5 À ta droite se tient le Seigneur : *
    il brise les rois au jour de sa colère.

    7 Au torrent il s'abreuve en chemin, *
    c'est pourquoi il redresse la tête.

  • Antienne

    Nous vénérons ta croix, Seigneur, nous rappelons ta mort et ta résurrection.

  • Psaume : 115

    10 Je crois, et je parlerai,
    moi qui ai beaucoup souffert,
    11 moi qui ai dit dans mon trouble :
    « L'homme n'est que mensonge. »

    12 Comment rendrai-je au Seigneur
    tout le bien qu'il m'a fait ?
    13 J'élèverai la coupe du salut,
    j'invoquerai le nom du Seigneur.
    14 Je tiendrai mes promesses au Seigneur,
    oui, devant tout son peuple !

    15 Il en coûte au Seigneur
    de voir mourir les siens !
    16 Ne suis-je pas, Seigneur, ton serviteur,
       ton serviteur, le fils de ta servante, *
    moi, dont tu brisas les chaînes ?

    17 Je t'offrirai le sacrifice d'action de grâce,
    j'invoquerai le nom du Seigneur.
    18 Je tiendrai mes promesses au Seigneur,
    oui, devant tout son peuple,
    19 à l'entrée de la maison du Seigneur,
    au milieu de Jérusalem !

  • Antienne

    Nous t'adorons, ô Christ, et nous te bénissons : par ta croix tu as racheté le monde !

  • Psaume : CANTIQUE (Ap 4-5)

    4.11Tu es digne, Seigneur notre Dieu, *
    de recevoir
       l'honneur, la gloire et la puissance.

    C'est toi qui créas l'univers ; *
    tu as voulu qu'il soit :
       il fut créé.

    5.9Tu es digne, Christ et Seigneur, *
    de prendre le Livre
       et d'en ouvrir les sceaux.

    Car tu fus immolé, +
    rachetant pour Dieu, au prix de ton sang, *
    des hommes de toute tribu,
       langue, peuple et nation.

    10 Tu as fait de nous, pour notre Dieu,
       un royaume et des prêtres, *
    et nous régnerons sur la terre.

    12 Il est digne, l'Agneau immolé, +
    de recevoir puissance et richesse,
       sagesse et force, *
    honneur, gloire et louange.

  • Parole de Dieu : 1 Co 1, 23-24
    Nous proclamons un Messie crucifié, scandale pour les juifs, folie pour les peuples païens. Mais pour ceux que Dieu appelle, qu’ils soient juifs ou Grecs, ce Messie est puissance et sagesse de Dieu.
  • Répons

    R/ Proclamez-le dans l'univers :
    le Seigneur a régné par le bois !


    * Que les arbres des forêts crient de joie !


    V/ Il s'est fait obéissant jusqu'à la mort :
    c'est pourquoi Dieu l'a exalté. *


    V/ Élevé de terre,
    il attire tous les hommes. *


    Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/


  • Antienne

    Croix glorieuse, signe de victoire, conduis-nous dans la cité de Dieu !

  • Cantique de Marie (Lc 1)

    47 Mon âme exalte le Seigneur,
    exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !

    48 Il s'est penché sur son humble servante ;
    désormais, tous les âges me diront bienheureuse.

    49 Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
    Saint est son nom !

    50 Son amour s'étend d'âge en âge
    sur ceux qui le craignent ;

    51 Déployant la force de son bras,
    il disperse les superbes.

    52 Il renverse les puissants de leurs trônes,
    il élève les humbles.

    53 Il comble de biens les affamés,
    renvoie les riches les mains vides.

    54 Il relève Israël, son serviteur,
    il se souvient de son amour,

    55 de la promesse faite à nos pères,
    en faveur d'Abraham et de sa race, à jamais.

  • Intercession

    Par la croix de l'Homme-Dieu,
       arbre béni où s'abritent les oiseaux,
    Par le corps de Jésus Christ,
       recrucifié dans nos guerres sans pardon,
    Sur les peuples de la nuit
       et du brouillard que la haine a décimés,


    R/

    Fais paraître ton Jour et le temps de ta grâce,
    Fais paraître ton Jour, que l'homme soit sauvé !


    Par la croix du vrai pasteur,
      alléluia, où l'enfer est désarmé,


    Par le corps de Jésus Christ,
       alléluia, qui appelle avec nos voix,


    Sur l'Église de ce temps,
       alléluia, que l'Esprit vient purifier,


    Par la croix du Premier-Né,
       alléluia, le gibet qui tue la mort,


    Par le corps de Jésus Christ,
       alléluia, la vraie chair de notre chair,
    Sur la pierre des tombeaux,
       alléluia, sur nos tombes à venir,


  • Notre Père
  • Oraison

    Tu as voulu, Seigneur, que tous les hommes soient sauvés par la croix de ton Fils ; permets qu'ayant connu dès ici-bas ce mystère, nous goûtions au ciel les bienfaits de la rédemption.

Laudes

  • Introduction
    V/ Seigneur, ouvre mes lèvres,
    R/ et ma bouche publiera ta louange.
  • Antienne invitatoire

    Venez, adorons le Seigneur, notre Roi, élevé sur la croix.

  • Psaume invitatoire : 94

    1 Venez, crions de joie pour le Seigneur,
    acclamons notre Rocher, notre salut !
    2 Allons jusqu'à lui en rendant grâce,
    par nos hymnes de fête acclamons-le !

    3 Oui, le grand Dieu, c'est le Seigneur,
    le grand roi au-dessus de tous les dieux :
    4 il tient en main les profondeurs de la terre,
    et les sommets des montagnes sont à lui ;
    5 à lui la mer, c'est lui qui l'a faite,
    et les terres, car ses mains les ont pétries.

    6 Entrez, inclinez-vous, prosternez-vous,
    adorons le Seigneur qui nous a faits.
    7 Oui, il est notre Dieu ; +
    nous sommes le peuple qu'il conduit,
    le troupeau guidé par sa main.

    Aujourd'hui écouterez-vous sa parole ? +
    8 « Ne fermez pas votre cœur comme au désert,
    comme au jour de tentation et de défi,
    9 où vos pères m'ont tenté et provoqué,
    et pourtant ils avaient vu mon exploit.

    10 « Quarante ans leur génération m'a déçu, +
    et j'ai dit : Ce peuple a le cœur égaré,
    il n'a pas connu mes chemins.
    11 Dans ma colère, j'en ai fait le serment :
    Jamais ils n'entreront dans mon repos. »

  • Hymne : Par la Croix qui fit mourir le Fils du Père

    Par la Croix qui fit mourir le Fils du Père,
    Sarment béni où la grappe est vendangée,
       Jésus Christ, nous te bénissons.
    Par la Croix qui met le feu sur notre terre,
    Buisson ardent où l'amour est révélé,
       Jésus Christ, nous te glorifions.
    Par la Croix qui fut plantée sur le Calvaire,
    Rameau vivant qui guérit de tout péché,
       Dieu vainqueur, ton Église t'acclame.

    Par le Sang dont fut marqué le bois des portes
    Pour nous garder dans la nuit où Dieu passait,
       Jésus Christ, nous te bénissons.
    Par le Sang qui nous sauva dans notre Exode,
    Lorsque les eaux sur l'enfer se refermaient,
       Jésus Christ, nous te glorifions.
    Par le Sang qui rend la vie aux sèves mortes
    En détruisant le venin du fruit mauvais,
       Dieu vainqueur, ton Église t'acclame.

    Par la mort du Premier-Né sur la colline
    Portant le bois et la flamme du bûcher,
       Jésus Christ, nous te bénissons.
    Par la mort du Bon Pasteur dans les épines,
    Agneau pascal dont le cœur est transpercé,
       Jésus Christ, nous te glorifions.
    Par la mort du Bien-Aimé, hors de sa vigne,
    Pour qu'il changeât l'homicide en héritier,
       Dieu vainqueur, ton Église t'acclame.

  • Antienne

    Il a souffert la croix, il a brisé l'enfer : il s'est vêtu de force, il est ressuscité.

  • Psaume : 62

    2 Dieu, tu es mon Dieu,
       je te cherche dès l’aube : *
    mon âme a soif de toi ;
    après toi languit ma chair,
    terre aride, altérée, sans eau.

    3 Je t’ai contemplé au sanctuaire,
    j’ai vu ta force et ta gloire.
    4 Ton amour vaut mieux que la vie :
    tu seras la louange de mes lèvres !

    5 Toute ma vie je vais te bénir,
    lever les mains en invoquant ton nom.
    6 Comme par un festin je serai rassasié ;
    la joie sur les lèvres, je dirai ta louange.

    7 Dans la nuit, je me souviens de toi
    et je reste des heures à te parler.
    8 Oui, tu es venu à mon secours :
    je crie de joie à l’ombre de tes ailes.
    9 Mon âme s’attache à toi,
    ta main droite me soutient.
    [10-12]

  • Antienne

    Tu resplendis, croix bienheureuse : le corps que tu portais, le sang qui t'a baignée, guérissent nos blessures.

  • Psaume : CANTIQUE des trois enfants (Dn 3)

    57 Toutes les œuvres du Seigneur,
       bénissez le Seigneur :
    À lui, haute gloire, louange éternelle !

    58 Vous, les anges du Seigneur,
       bénissez le Seigneur :
    À lui, haute gloire, louange éternelle !

    59 Vous, les cieux,
       bénissez le Seigneur,
    60 et vous, les eaux par-dessus le ciel,
       bénissez le Seigneur,
    61 et toutes les puissances du Seigneur,
       bénissez le Seigneur !

    62 Et vous, le soleil et la lune,
       bénissez le Seigneur,
    63 et vous, les astres du ciel,
       bénissez le Seigneur,
    64 vous toutes, pluies et rosées,
       bénissez le Seigneur !

    65 Vous tous, souffles et vents,
       bénissez le Seigneur,
    66 et vous, le feu et la chaleur,
       bénissez le Seigneur,
    67 et vous, la fraîcheur et le froid,
       bénissez le Seigneur !

    68 Et vous, le givre et la rosée,
       bénissez le Seigneur,
    69 et vous, le gel et le froid,
       bénissez le Seigneur,
    70 et vous, la glace et la neige,
       bénissez le Seigneur !

    71 Et vous, les nuits et les jours,
       bénissez le Seigneur,
    72 et vous, la lumière et les ténèbres,
       bénissez le Seigneur,
    73 et vous, les éclairs, les nuées,
       bénissez le Seigneur :
    À lui, haute gloire, louange éternelle !

    74 Que la terre bénisse le Seigneur :
    À lui, haute gloire, louange éternelle !

    75 Et vous, montagnes et collines,
       bénissez le Seigneur,
    76 et vous, les plantes de la terre,
       bénissez le Seigneur,
    77 et vous, sources et fontaines,
       bénissez le Seigneur !

    78 Et vous, océans et rivières,
       bénissez le Seigneur,
    79 baleines et bêtes de la mer,
       bénissez le Seigneur,
    80 vous tous, les oiseaux dans le ciel,
       bénissez le Seigneur,
    81 vous tous, fauves et troupeaux
       bénissez le Seigneur :
    À lui, haute gloire, louange éternelle !

    82 Et vous, les enfants des hommes,
       bénissez le Seigneur :
    À lui, haute gloire, louange éternelle !

    83 Toi, Israël,
       bénis le Seigneur,
    84 Et vous, les prêtres,
       bénissez le Seigneur,
    85 vous, ses serviteurs,
       bénissez le Seigneur !

    86 Les esprits et les âmes des justes,
       bénissez le Seigneur,
    87 les saints et les humbles de cœur,
       bénissez le Seigneur,
    88 Ananias, Azarias et Misaël,
       bénissez le Seigneur :
    À lui, haute gloire, louange éternelle !

    Bénissons le Père, le Fils et l'Esprit Saint :
    À lui, haute gloire, louange éternelle !
    56 Béni sois-tu, Seigneur, au firmament du ciel :
    À toi, haute gloire, louange éternelle !

  • Antienne

    La croix resplendit : le monde est sauvé. Triomphante, elle règne : elle a vaincu la mort, alléluia.

  • Psaume : 149
    1 Chantez au Seigneur un chant nouveau,
    louez-le dans l’assemblée de ses fidèles !
    2 En Israël, joie pour son créateur ;
    dans Sion, allégresse pour son Roi !
    3 Dansez à la louange de son nom,
    jouez pour lui, tambourins et cithares !

    4 Car le Seigneur aime son peuple,
    il donne aux humbles l’éclat de la victoire.
    5 Que les fidèles exultent, glorieux,
    criant leur joie à l’heure du triomphe.
    6 Qu’ils proclament les éloges de Dieu,
    tenant en main l’épée à deux tranchants.

    7 Tirer vengeance des nations,
    infliger aux peuples un châtiment,
    8 charger de chaînes les rois,
    jeter les princes dans les fers,
    9 leur appliquer la sentence écrite,
    c’est la fierté de ses fidèles.
  • Parole de Dieu : He 2, 9b-10
    Nous voyons Jésus couronné de gloire et d’honneur à cause de sa passion et de sa mort. S’il a fait l’expérience de la mort, c’est, par grâce de Dieu, pour le salut de tous. En effet, puisque le créateur et maître de tout voulait avoir une multitude de fils à conduire jusqu’à la gloire, il était normal qu’il mène à sa perfection, par la souffrance, celui qui est à l’origine du salut de tous.
  • Répons

    R/ Nous t'adorons,
    ô Christ, nous te bénissons.


    V/ Par ta croix, tu as racheté le monde. R/


    Gloire au Père et au Fils et au Saint-Esprit. R/


  • Antienne de Zacharie

    Nous vénérons ta croix, Seigneur, nous chantons ta résurrection : l'arbre de la croix donne la joie au monde.

  • Cantique de Zacharie (Lc 1)

    68 Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël,
    qui visite et rachète son peuple.

    69 Il a fait surgir la force qui nous sauve
    dans la maison de David, son serviteur,

    70 comme il l'avait dit par la bouche des saints,
    par ses prophètes, depuis les temps anciens :

    71 salut qui nous arrache à l'ennemi,
    à la main de tous nos oppresseurs,

    72 amour qu'il montre envers nos pères,
    mémoire de son alliance sainte,

    73 serment juré à notre père Abraham
       de nous rendre sans crainte,

    74 afin que, délivrés de la main des ennemis, +
    75 nous le servions dans la justice et la sainteté,
    en sa présence, tout au long de nos jours.

    76 Et toi, petit enfant, tu seras appelé
       prophète du Très-Haut : *
    tu marcheras devant, à la face du Seigneur,
       et tu prépareras ses chemins

    77 pour donner à son peuple de connaître le salut
    par la rémission de ses péchés,

    78 grâce à la tendresse, à l'amour de notre Dieu,
    quand nous visite l'astre d'en haut,

    79 pour illuminer ceux qui habitent les ténèbres
       et l'ombre de la mort, *
    pour conduire nos pas
       au chemin de la paix.

  • Intercession

    Par la croix du Fils de Dieu,
       signe levé qui rassemble les nations,
    Par le corps de Jésus Christ,
       dans nos prisons, innocent et torturé,
    Sur les terres désolées,
       terres d'exil, sans printemps, sans amandiers,


    R/

    Fais paraître ton Jour et le temps de ta grâce,
    Fais paraître ton Jour, que l'homme soit sauvé !


    Par la croix du Bien-Aimé,
       fleuve de paix, où s'abreuve toute vie,
    Par le corps de Jésus Christ,
       hurlant nos peurs dans la nuit des hôpitaux,
    Sur le monde que tu fis
       pour qu'il soit beau et nous parle de ton nom,


    Par la croix du Serviteur,
       porche royal où s'avancent les pécheurs,
    Par le corps de Jésus Christ,
       nu, outragé, sous le rire des bourreaux,
    Sur les foules sans berger,
       et sans espoir, qui ne vont qu'à perdre cœur,


  • Notre Père
  • Oraison

    Tu as voulu, Seigneur, que tous les hommes soient sauvés par la croix de ton Fils ; permets qu'ayant connu dès ici-bas ce mystère, nous goûtions au ciel les bienfaits de la rédemption.